Chaque jour, ou presque, une phrase extraite du dernier livre que j'ai lu ; parmi ces livres, essentiellement de la littérature "étrangère" (non anglo-saxonne), et tout particulièrement de la Littérature Japonaise.

jeudi 6 juillet 2017

Ohan


Vous avez eu la patience d'écouter sans vous indigner les divagations interminables d'un imbécile de mon espèce, mais si je vous dis qu'en fait, jusqu'à ce matin-là, j'avais continué de dormir auprès d'Okayo au premier étage de sa maison de Kajiya, vous ne pourrez sans doute manquer de m'écraser de votre mépris.



ps traduction de Dominique Palmé et Kyôko Satô

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire