Chaque jour, ou presque, une phrase extraite du dernier livre que j'ai lu ; parmi ces livres, essentiellement de la littérature "étrangère" (non anglo-saxonne), et tout particulièrement de la Littérature Japonaise.

mardi 30 octobre 2012


Réfléchis donc un peu, avant de dire des gros mots et me cogner dessus, tout ce que tu sais faire !


jeudi 25 octobre 2012


Corsaire Sanglot, au troisième étage d'une maison, pense toujours à la légendaire Louise Lame, tandis que celle-ci, au troisième étage d'une autre maison, l'imagine tel qu'il était le soir de leur séparation, et leurs regards, à travers les murailles, se rencontrent et créent des étoiles nouvelles, stupéfaction des astronomes.

 

mardi 23 octobre 2012


Tous ces attouchements excitaient ses désirs sans les calmer, ces petits soins n'étaient qu'un prétexte, il ne pouvait attendre davantage, il fallait qu'il possédât Annie, c'était une obsession qui l'eût rendu criminel.


jeudi 18 octobre 2012


Mon vieux, un jour, s'en est allé, ni plus riche ni plus pauvre qu'au premier jour où il s'est embauché à la fosse.


mercredi 17 octobre 2012


Elle fit la seule chose qu'il n'attendait pas : elle regarda l'heure.

 

mardi 16 octobre 2012


Biscuter était en train de préparer une omelette aux pommes de terre sur le butane placé dans la petite pièce qui avec les toilettes complétait le bureau du détective.

mardi 9 octobre 2012


Au fond, c'est à l'A.G., qu'on aurait dû décider si on allait occuper la salle du Conseil au huitième étage ou rester au rez-de-chaussée de la tour, mais en plein milieu d'une action de commando comme celle-ci, improviser une discussion pour savoir ce qu'il fallait faire ensuite, comme stratégie, c'est pénible, c'est gribouillesque.

 

lundi 8 octobre 2012


Carvalho se prépara à inventorier les livres scrupuleusement alignés sur des rayonnages scrupuleux, les tableaux de maîtres accrochés aux murs, le meuble-bar avec frigo encastré, le fauteuil relax Charles Eames, nec plus ultra des fauteuils relax de la société patriarcale moderne.