Chaque jour, ou presque, une phrase extraite du dernier livre, ou presque, que j'ai lu ; parmi ces livres, essentiellement de la littérature "étrangère" (non anglo-saxonne), et tout particulièrement de la Littérature Japonaise.

samedi 3 juin 2017

Amuleto


 
Ainsi était Lilian ; ainsi était la femme que j'avais commencé à suivre après avoir rêvé à Remedios Varo, la grande peintre catalane, jusqu'au rêve des rues limites du DF où il se passait toujours des choses mais qui semblaient murmurer ou crier ou cracher qu'il ne se passait jamais rien.
 
 
 
ps; traduit par Emile et Nicole Martel


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire