Chaque jour, ou presque, une phrase extraite du dernier livre, ou presque, que j'ai lu ; parmi ces livres, essentiellement de la littérature "étrangère" (non anglo-saxonne), et tout particulièrement de la Littérature Japonaise.

vendredi 21 octobre 2016

Sin semillas


En conséquence de quoi, le sentiment de crainte se conjuguant à la malveillance, voire à une défiance immodérée envers autrui, toute la ville fut entraînée petit à petit et implacablement dans un maelström de pensées morbides.



ps : 800 pages (!) décrivant un été à Jinmachi, où, la citation vous le laisse deviner, le chaos va arriver. Une quantité impressionnante de personnages, certains ignobles, ou pitoyables. Engrenage et noirceur !
traduit par Jacques Lévy.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire