Où me trouver ?

Pour savoir où j'installe mon -modeste- étalage de bouquiniste, rdv en bas de ce blog.

vendredi 21 octobre 2016

Brume de printemps


J'entends mal, avec les bourdonnements d'oreilles qui augmentent, et Momoé Yamaguchi qui n'arrête pas de répéter "Watashi wa onna".


ps : 700 pages ( et 800 pour le Abe ) m'ont donc beaucoup occupé ces dernières semaines !
J'ai un peu de mal à saisir le projet de Romain Slocombe : on ne lit pas avec déplaisir les aventures (les tribulations) d'un duo improbable - Gilbert Woodbrooke, photographe, et Bertie Myers, réalisateur - (un peu Richard-Depardieu)... Certains aspects de la société japonaise sont passés au vitriol, mais j'ai trouvé le récit trop long, certaines scènes interminables, bien que la construction soit extrêmement habile (le duo en reportage, et la secte Aum). Bref, l'impression que l'auteur a voulu mettre beaucoup trop de choses dans un seul livre...
Le plus beau moment est pour moi le récit du bombardement de Tokyo par l’hôtelier.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire