Chaque jour, ou presque, une phrase extraite du dernier livre, ou presque, que j'ai lu ; parmi ces livres, essentiellement de la littérature "étrangère" (non anglo-saxonne), et tout particulièrement de la Littérature Japonaise.

lundi 21 mars 2016

Dur, dur


J'avais beau faire, je sentais flotter autour comme des couches de rancoeur terriblement lourdes, agglutinées en masse épaisse.


ps : deux nouvelles dans ce livre. Une écriture facile à lire, les phrases sont en général courte, mais beaucoup de sensibilité dans ces deux histoires, donc la première baigne dans l'irrationnel et les esprits.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire