dimanche 7 février 2016


L'époque Héian [794-1192] est celle de la littérature des femmes : en effet, l'adoption du syllabaire, accessible aux femmes de la cour peu familiarisées avec les caractères chinois, favorise l'éclosion des poèmes et romans : on voit alors se former un art de cour dont la caractéristique est de mêler cette sensibilité teintée de mélancolie, due au sentiment de la fugacité des choses de ce monde, à une vive curiosité pour toute nouveauté.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire