jeudi 21 janvier 2016


Les rigueurs de l'hiver n'épargnaient pas le quartier populaire de Jonan, et dès les premiers froids, l'agent de police Shibata était un homme fort occupé.



ps : un régal que ces huit nouvelles où le crime est un jeu qui échappe parfois à celui qui croit le mener...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire