jeudi 14 janvier 2016


Il passa toute la saison des pluies à ruminer sa triste condition de lecteur sans livre, se sentant pour la première fois de sa vie assiégée par la bête nommée solitude.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire