Chaque jour, ou presque, une phrase extraite du dernier livre, ou presque, que j'ai lu ; parmi ces livres, essentiellement de la littérature "étrangère" (non anglo-saxonne), et tout particulièrement de la Littérature Japonaise.

lundi 16 novembre 2015


L'ombre déjà couvrait le dessus du toit, et, du côté de l'ouest, sur les bords du trou, le grain de sable, faiblement, prenait couleur de miel figé : signe que, petit à petit, le brouillard s'élevait.


 
ps : plus accessible que La face d'un autre que j'avais lu précédemment.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire