jeudi 8 janvier 2015



J'adorais contempler vos yeux, ces yeux cherchant la liberté au fond de la cage, qui était moi-même, et malgré la chaîne, qui était moi-même.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire