Chaque jour, ou presque, une phrase extraite du dernier livre, ou presque, que j'ai lu ; parmi ces livres, essentiellement de la littérature "étrangère" (non anglo-saxonne), et tout particulièrement de la Littérature Japonaise.

lundi 4 juillet 2016

Intrusion


A la fin de leur altercation, lorsque Tamaki, furieuse, l'avait giflé du plat de la main, Seiji pour la première fois avait blêmi et l'avait fait valser contre le mur en disant : "Tu as de la chance d'être une femme."





ps : quelle idée chez les éditeurs du Seuil, de mettre ce roman sous la catégorie de roman noir ?
C'est ridicule... Personne à la barre ?
Ces fameuses catégories qui enferment des écrivains qui pourtant ne se bornent nullement à écrire toujours sous le même "genre".
Et ce titre ? alors que le titre japonais du roman, In, en phonétique, répond à Out, précédent roman de Natsuo Kirino !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire