dimanche 24 janvier 2016


Sans le P. 08 de Yamato, il était mort, lui aussi.



ps : la CIA alliée avec les Yakuzas pour arrêter des terrosristes d'extrême-gauche. Le premier SAS que je lis ?, car je n'ai pas souvenir qu'ado j'ai pu en lire. Le programme est respecté : enquête, violence (surtout), sexe, mais c'est plaisant à lire, haletant.
Par contre, l'auteur n'est pas toujours tendre avec la culture japonaise et avec les japonais eux-mêmes, mais il avait cette réputation de racisme...
Le livre date de 1975.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire