Chaque jour, ou presque, une phrase extraite du dernier livre, ou presque, que j'ai lu ; parmi ces livres, essentiellement de la littérature "étrangère" (non anglo-saxonne), et tout particulièrement de la Littérature Japonaise.

mercredi 7 octobre 2015


Une fois seul, je m'amusai à essayer d'imaginer ses pérégrinations dans Tokyo au milieu de la nuit et me laissai doucement glisser en souriant dans les bras de Morphée.



ps : cinq nouvelles remarquables avec beaucoup de perversité. Un régal !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire