Où me trouver ?

Pour savoir où j'installe mon -modeste- étalage de bouquiniste, rdv en bas de ce blog.

lundi 28 septembre 2015


Vladimir, virtuose de l'imagination tactile, toujours mourrant, près de crever, mais seulement pour pouvoir se relever d'entre les morts, se rajeunir, reprendre toujours force, défoncer le mur à coups de tête, se retrouver de l'autre côté, puis, en suivant le cordon ombilical, retourner au commencement de toutes choses, à la première semaine de la création du monde ; c'est ainsi qu'il parvenait à être en même temps vieux comme le monde et jeune, jeune comme l'aube matinal, comme le feuillage à peine apparu.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire