mardi 22 septembre 2015


Dahlmann empoigne avec fermeté le couteau qu'il ne saura sans doute pas manier et sort dans la plaine.






PS : j’exerce le droit n°3 : « Le droit de ne pas finir un livre »...
car je m'ennuie un peu trop à la lecture de ces nouvelles...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire