vendredi 15 mai 2015


Mon restaurant avait beau être un peu particulier, je n'avais encore jamais cuisiné pour un lapin anorexique.





ps : ne vous attendez pas à avoir dans le détail des recettes japonaises, le livre ne sert pas de prétexte à cela. C'est une histoire de naissance(s) qui fait grand bien !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire