Chaque jour, ou presque, une phrase extraite du dernier livre, ou presque, que j'ai lu ; parmi ces livres, essentiellement de la littérature "étrangère" (non anglo-saxonne), et tout particulièrement de la Littérature Japonaise.

vendredi 29 mai 2015


La libération des corps et des sexualités, dans un mouvement de boomerang, fait désormais payer un lourd tribut à l'image de la femme dans une société dont la logique ultralibérale utilise de façon marchande la nudité, en particulier féminine.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire