Chaque jour, ou presque, une phrase extraite du dernier livre, ou presque, que j'ai lu ; parmi ces livres, essentiellement de la littérature "étrangère" (non anglo-saxonne), et tout particulièrement de la Littérature Japonaise.

mardi 3 février 2015



Au retour de son épouse, lorsque le comte Ayakura fut mis au courant de cet épisode déconcertant, il laissa passer une semaine entière sans rien faire du tout, délai qui devait provoquer le courroux du marquis Matsugae.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire