Chaque jour, ou presque, une phrase extraite du dernier livre, ou presque, que j'ai lu ; parmi ces livres, essentiellement de la littérature "étrangère" (non anglo-saxonne), et tout particulièrement de la Littérature Japonaise.

lundi 29 septembre 2014


Donc, à minuit, j'ai emprunté un couteau à Mr. Gregory - ce provincial dort d'un sommeil profond comme la tombe, et ronfle aussi fort qu'une locomotive -, et en un quart d'heure David Gray avait cessé de vivre.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire