Chaque jour, ou presque, une phrase extraite du dernier livre, ou presque, que j'ai lu ; parmi ces livres, essentiellement de la littérature "étrangère" (non anglo-saxonne), et tout particulièrement de la Littérature Japonaise.

lundi 25 août 2014



Ce qui chagrine l'Ancêtre dans ces chamailles de "l'éternel humain", comme il dit, c'est les jours qu'elles font perdre : "le plus urgent, c'est une bonne marche de nuit, en masse, sur Versailles pour y bousiller définitivement la machine de l’État bourgeois."



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire