mardi 29 juillet 2014



Depuis la non-ratification par les États-Unis du protocole de Kyoto, le monde entier sait que les choix politiques américains n'offrent aux problématiques environnementales qu'un rôle secondaire.
  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire