lundi 16 juin 2014



Les chambres n°68 et n°69 étaient presque identiques, de sorte que Gaigern, quand il se réveilla, ne sut pas immédiatement où il se trouvait.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire