Chaque jour, ou presque, une phrase extraite du dernier livre, ou presque, que j'ai lu ; parmi ces livres, essentiellement de la littérature "étrangère" (non anglo-saxonne), et tout particulièrement de la Littérature Japonaise.

lundi 31 décembre 2012


Enfin, c'est en sentant un léger vent frais sur ses testicules qu'un homme s'est aperçu qu'il était en train de marcher nu dans la rue.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire