mardi 23 octobre 2012


Tous ces attouchements excitaient ses désirs sans les calmer, ces petits soins n'étaient qu'un prétexte, il ne pouvait attendre davantage, il fallait qu'il possédât Annie, c'était une obsession qui l'eût rendu criminel.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire