Chaque jour, ou presque, une phrase extraite du dernier livre, ou presque, que j'ai lu ; parmi ces livres, essentiellement de la littérature "étrangère" (non anglo-saxonne), et tout particulièrement de la Littérature Japonaise.

mardi 22 mai 2012


Soliman El Abit, le vendeur de melons, se livrait dans la cour à d'étranges pronostics concernant l'état de la maison, et semblait prendre au sérieux les raisonnements issus de son esprit désœuvré.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire