Où me trouver ?

Pour savoir où j'installe mon -modeste- étalage de bouquiniste, rdv en bas de ce blog.

lundi 6 février 2012


Elle ne sut jamais que cet homme dont la plus tendre satisfaction était de baiser ses cheveux était un assassin et que ces mains vigoureuses, pour elle si douces, pouvaient manier un redoutable couteau.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire