mardi 31 mai 2011


Tandis que les chapeaux souriants saluent les assoiffés du coin et que la planète exsangue s'abat sur de miraculeuse faucilles, le printemps, fleur sans queue suspendue aux nuages, fait la roue, le grand écart, le jeu de cartes, mime la scène, exécute de mirobolants numéros de main à main, de travail au tapis, de filles pubères, de vieux messieurs, de bilboquets sans trou, pour finir par le cerceau de papier et le cheval d'arçon.

lundi 30 mai 2011


J'avais neuf ans et soixante-trois jours quand ma mère m'emmena en promenade loin de la caravane, ce qui arrivait rarement.


dimanche 29 mai 2011


Dans la voiture, ils préparaient la soirée en écoutant Macadam Massacre à fond, ils s'égosillaient, "adonowonabébé adonowanabébémalo".



mardi 24 mai 2011


A cette seconde, l'adjudant dégrafait la pèlerine de son fils pour qu'on remarquât bien les menottes, magistral symbole d'opprobre et de soumission.

jeudi 19 mai 2011


Ce qui murmurait dans ses veines était un amour terrestre immense.

mercredi 11 mai 2011


- Ouaaais, je m'échoue sur la table à manger, entre un reste poulet basquaise refroidi, une vieille demi-tartine séchée et un fond de vin rouge croupi, je n'en voulais plus, je déteste le vin, surtout rouge, c'est juste que je sais pas dire non tant que c'est pas du Tang.

mardi 10 mai 2011


Un type avec un bec noir est penché sur moi, il me dit que ma soeur n'a jamais existé, que l'avenue Victor-Hugo est une chimère née de mon esprit, que le soleil n'éclaire pas la terre, que la nuit ne vient pas après le jour.

lundi 9 mai 2011


Je m'apprête à nouer de nombreux contacts dès le lendemain puisque ma mission doit se transporter de base en base avec la même finalité : les effets constatés et consignés de l'olufsen.