Chaque jour, ou presque, une phrase extraite du dernier livre, ou presque, que j'ai lu ; parmi ces livres, essentiellement de la littérature "étrangère" (non anglo-saxonne), et tout particulièrement de la Littérature Japonaise.

mardi 29 novembre 2011


Profitant de l'état de langueur mélancolique dans lequel le souvenir de temps plus heureux avait plongé Agustin Taberner, alias le Gaucho, je l'ai installé sur la couverture et l'ai traîné jusqu'à l'escalier en tirant sur celle-ci avec une relative facilité, mon expérience m'ayant appris que par cette méthode simple, et en vertu de Dieu sait quelles lois de la mécanique, des gringalets peuvent déplacer des pianos et des réfrigérateurs.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire